Fédération Interdépartementaledes MFR Val de Loire
Au service du territoire

Giennois

La MFR de Gien se situe à Gien, au coeur de quatre entités paysagères greffées au Val de Loire : Berry, Sologne, Forêt d’Orléans et Puisaye.

A l'image de son territoire, son identité agricole et rurale est forte.

 

Portrait du Giennois

Le cadre de vie, agrémenté par le fleuve et la diversité des paysages, contribue à l’attractivité touristique du Giennois avec :
  • La Loire et ses châteaux, point d'entrée en région centre de la section inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco,
  • les métiers d'art et les arts de la table avec les émaux de Briare et la faïence de Gien,
  • la randonnée avec "La Loire à vélo", etc.
L’éloignement du Giennois des autres aires urbaines du Loiret lui confère une certaine autonomie. L'axe ligérien concentre une offre globalement satisfaisante en matière d'équipements, de commerces et de services.

Cependant, la population vieillissant et les départs à la retraite s'accelerant, les besoins vont engendrer :
  • le développement des hébergements et services à domicile pour les personnes âgées,
  • des difficultés de recrutement dans les métiers d'aides-soignants, d'aides à domicile mais aussi ceux liés à l'environnement.
Dans le Giennois, l'activité agricole conserve un poids économique important et maintient un tissu rural vivant.

Elle se distingue par la diversité de ses productions : céréales, élevage, vignes, ... et deux appellations d'origine contrôlée : "Les Coteaux du Giennois" et le "Crottin de Chavignol".

Les agriculteurs tentent de diversifier leurs revenus notamment avec des activités :
  • liées à la chasse et à l’élevage de gibiers,
  • d’accueil à la ferme et de vente directe de produits fermiers.
L'évolution de l'activité agricole doit être anticipée pour éviter de perdre l'identité du territoire par :
  • le délaissement de certaines terres au profit d'un boisement trop important.
  • le regroupement des exploitations (faute de repreneur) réduisant le réseau bocager.
Le secteur industriel marque fortement le territoire du Giennois.
  • Il apparait comme le premier employeur du territoire en volume d’emplois salariés, en raison notamment de la présence de la Centrale nucléaire de Dampierre. 
  • Malgré la présence d'entreprises reconnues au niveau national voire international, le niveau de qualification des emplois est faible. Les postes de techniciens, agents de maîtrise et  ouvriers des industries de process sont surreprésentés.

L'industrie est touchée par de nombreuses pertes d'emplois (caoutchouc, métallurgie, ...). Elle alimente le vivier des 3/4 de demandeurs d'emploi ayant un niveau de formation inférieur au bac alors que le recrutement de techniciens et de cadres pose régulièrement problème. 



 
 
© 2022 Réseau des MFR Val de Loire   |  Politique de Confidentialité  |   Webmaster    |  Gestibase   |  Cookies   |  Logiciel de Facturation   |   admin